Partie 3 - Risque de déracinement, insolation & inesthétisme

Risques de déracinement

Une taille radicale d’un arbre affecte généralement ses racines, qui peuvent dans certains cas régresser par épuisement des réserves et entraîner une diminution de la solidité de l’ancrage dans le sol.

L’insolation et ses ravages

Le fait de couper la cime expose directement au soleil une partie de l’arbre qui était autrefois à l’ombre.

Cette subite exposition au soleil inflige à ladite partie des degrés élevés de chaleur et de lumière qui vont peu à peu engendrer des chancres (nécrose localisée de l'écorce et du bois vivant associée à une bactérie ou un champignon) et des fissures ce qui peut ensuite causer la mort de certaines branches.

​​L’inesthétique d’un étêtage/ravalement

L’architecture naturelle d’un arbre est une merveille biologique. Les différentes essences nous offrent une variété magnifique dans notre patrimoine arboré.

Mais, une fois étêté ou ravalé l’arbre ne laisse plus qu’une vision, six mois durant, d’un « porte-manteau » rempli d’horribles chicots qui dénaturent son aspect naturel et, durant les six mois suivants, d’une boule de feuilles sans grâce.

Un arbre étêté ne reprendra jamais sa forme naturelle.

Conclusion - Frais élevés & Solutions


Posts à l'affiche
Posts à venir
Tenez-vous à jour...
Posts Récents